Road trip en Alsace

vue de maisons alsaciennes

Avec des villages couleur bonbon qui ressemblent à une histoire pour enfants et une abondance de péchés gastronomiques régis par des siècles de traditions et un patrimoine culturellement complexe, l’Alsace est sans conteste un spectacle pour les yeux.

Les panoramas qui s’étendent entre Strasbourg et Mulhouse, entourés par les montagnes des Vosges, sont parsemés de forteresses de couleur rubis, de collines ondulantes striées de vignes luxuriantes alimentées par le Rhin, et permettent une incursion dans la province des plus intéressantes.

l’Alsace est culturellement prise en sandwich entre l’Allemagne et la France et n’en fait pourtant officiellement partie que depuis 1945. Cependant, son appartenance à un pays ou à l’autre a été régulièrement contestée au fur et à mesure que les frontières évoluaient depuis la guerre de Trente Ans.

Le dialecte local est, en fait, beaucoup plus étroitement lié au souabe et au suisse allemand qu’à la langue nationale de la région, le français.

En préparation de votre voyage en Alsace, voici quelques lieux que je vous recommande fortement. Bon voyage !

Strasbourg.

En tant que siège du Parlement européen et de nombreuses organisations internationales, Strasbourg a tant de visages différents qu’il est difficile de trouver le mot juste pour la décrire. Moderne dans certaines zones, magnifiquement historique dans d’autres, elle se vante d’une combinaison éclectique dans sa culture et son architecture – c’est, à juste titre, la capitale de l’Alsace.

Le premier endroit que vous devrez visiter à Strasbourg est le quartier de la Petite France, la partie la plus ancienne de la ville. Il se compose de maisons à colombages multi-centenaires, de nombreux canaux, d’interminables rues pavées et d’arbres remarquables, qui, en plus d’être parfaits pour l’image de la ville, constituent certainement un cadre agréable pour une promenade après le dîner.

En parlant de cela, je vous recommande d’essayer la fameuse flàmmenküeche, une pizza alsacienne traditionnelle avec une croûte extra-fine garnie de crème fraîche, de lardons et d’oignons émincés.

Une autre étape importante dans votre visite, la cathédrale de Strasbourg. C’était la structure la plus haute du monde depuis plus de 200 ans (et maintenant la 6ème église la plus haute), c’est l’une des plus belles œuvres de l’architecture gothique. Visible de loin à travers les plaines d’Alsace et parfois jusqu’à la Forêt Noire par temps clair, la cathédrale de Strasbourg est célèbre pour ses sculptures complexes et détaillées et sa teinte rosée caractéristique. L’entrée est gratuite.

Si vous venez en été, prévoyez un peu de temps pour assister au très divertissant spectacle de lumière quotidien à 22h.

Riquewihr.

Il s’agit d’un lieu de type « carte postale », avec des maisons à colombages impeccablement préservées dans différentes couleurs de l’arc-en-ciel.

C’est un très petit village, avec une seule rue piétonne principale, mais je ne peux pas insister sur le fait qu’il vaut la peine d’y aller. C’était comme marcher dans un rêve médiéval comme si tout était resté intact depuis six siècles. La rue principale est flanquée d’artisans locaux, de fleurs, de caves à vin, de cafés et de chambres d’hôtes pittoresques.

Peu après Riquewihr, vous entrerez au cœur du vignoble. N’hésitez pas à vous arrêter et à explorer, à faire une dégustation (avec modération, bien sûr) des nombreux vins qui font la réputation de la région, comme le riesling et le gewürtztraminer, ainsi que le crémant, l’alternative alsacienne au Champagne.

Kaysersberg.

Le deuxième village idyllique de ce voyage en Alsace. Il est un peu plus grand que Riquewihr en taille et possède le même type de charme médiéval, sauf que cette fois, la carte postale est complète avec les ruines du château.

L’une des meilleures raisons d’aller à Kaysersberg est de profiter de la vue magnifique sur le village et les vignobles environnants depuis le château.

Vous ne pourrez pas entrer dans le village avec votre voiture, mais c’est tout aussi bien puisque vous pouvez vous promener le long du canal et ses belles maisons sur la place principale.

Colmar.

Ce n’est pas un village, Colmar est une ville française de taille moyenne avec un centre historique attrayant et facilement accessible à pied.

En plus de son atmosphère magique, Colmar offre de nombreuses curiosités intéressantes, comme la Maison des Têtes, dont la façade est, sans surprise, décorée de 111 têtes. Rien d’effrayant, rassurez-vous, c’est en fait une œuvre d’art.

A proximité se trouvent également la célèbre maison Pfister, l’église Saint-Martin, le musée Bartholdi (l’architecte de la statue de la Liberté) et le quartier de la Petite Venise.

Pour le dîner, optez pour un winstub, un bar-restaurant à vin traditionnel spécifique de l’Alsace.

Avant de quitter cette belle région et reprendre votre avion, n’oubliez pas de repartir avec un souvenir à mettre dans votre bagage cabine : un vin d’Alsace, (riesling, gewurztraminer, sylvaner, crémant), une eau-de-vie ou une liqueur d’Alsace, une bonne choucroute garnie emballée sous vide. A la période de Noël, les bredalas (ou bredeles) et le pain d’épices, du foie gras, un pot de confiture d’églantine, un bon munster fermier emballé sous vide et enfin le très célèbre Kougelhopf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *