Guide Alsace : 4 endroits incontournables à visiter

place de la sinn

Au cœur de l’Europe, l’Alsace est une concentration de paysages magnifiques. Au nord de la Suisse et au sud de l’Allemagne, la région rassemble à elle seule des vallées, des champs de plantation, des plaines, des végétations luxuriantes, des massifs vertigineux, etc. Le tout forme une excellente destination pour un séjour des plus inoubliables. Vous venez en Alsace sans itinéraire précis ? Voici une sélection de 4 magnifiques lieux à ne surtout pas rater.

Colmar

Surnommée la capitale des vins d’Alsace, Colmar est à inscrire impérativement dans tout itinéraire de voyage sur mesure en Alsace. La raison en est que la ville a de nombreux atouts pour plaire tant aux petits qu’aux grands. Toutes les attentes d’un voyage sont donc là-bas remplies. Si vous souhaitez faire une immersion culturelle et historique pendant votre séjour, la ville de Colmar ne déçoit pas. Sa vieille ville vous retrace le passé antique à travers ses bâtisses médiévales à colombages. Et si vous rêvez d’une ambiance romantique, car vous partez avec votre amoureux, la Petite Venise vous accueille avec ses magnifiques canaux.

Strasbourg

Capitale de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Strasbourg est une des villes les plus formidables de l’Alsace. Ce qui en fait aussi une étape inéluctable dans la région historique du nord-est de l’Hexagone. Sa particularité réside notamment dans son charme inégalé. La ville de Strasbourg dispose d’un riche patrimoine architectural et historique. Son centre-ville, avec ses ruelles pavées et ses monuments hors du commun, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Par ailleurs, la ville abrite de nombreux musées, dont celui des beaux arts, celui de l’Oeuvre de Notre-Dame et celui des Arts décoratifs, où vous pouvez faire des visites des plus enrichissantes qui soient.

La Route des Crêtes

À près de 90 km de long, la route des Crêtes est l’un des plus beaux itinéraires de l’Alsace. Limitée au nord par la commune de Sainte-Marie-aux-Mines et celle de Uffholtz au sud, elle offre de belles vues imprenables, notamment depuis ses points culminants. N’hésitez pas à la parcourir lors de votre séjour en Alsace pour apprécier des paysages d’une beauté vraiment somptueuse. En été, une succession de merveilles naturelles, dont de grands lacs, une végétation foisonnante et des massifs saisissants verdoyants, vous attend. En hiver, vous profiterez de pistes de ski de fond. En effet, une section de la route est fermée dans la saison hivernale pour faire place à des stations de ski de fond.

Le mont Sainte-Odile

Offrez-vous encore des panoramas à couper le souffle en montant au sommet du mont Sainte-Odile pendant votre escapade en Alsace. Localisé à Ottrott, dans le département du Bas-Rhin, il s’agit d’un promontoire rocheux qui s’élève à plus de 750 m d’altitude. Au sommet, ce mont vosgien accueille la fameuse abbaye de Hohenbourg qui est un magnifique haut lieu de pèlerinage. Dans un écrin naturel hors pair, ce monument historique est une des visites les plus prisées des touristes. Chaque année, il recevrait plus d’un million de visiteurs voulant se ressourcer et s’immerger dans l’histoire alsacienne.

Achetez une propriété en Alsace

maisons à colombage en alsace

Chacun de nous rêve d’avoir un habitat qui réponde parfaitement à ses besoins et à ceux de sa famille. Pour cela, plusieurs aspects doivent être pris en compte. En effet, il ne s’agit pas seulement de choisir une maison, l’environnement où vous vivrez compte aussi pour beaucoup et revet donc une très grande importance. Ainsi, en Alsace, vous pourrez trouver un environnement sain, des maisons avec une architecture originale et propre à ce lieu. En effet, cette région calme située dans le nord-est de la France met à votre profit des paysages d’une très grande splendeur. Des biens immobiliers en tout genre y sont disponibles et à des prix très abordables.

Une architecture des maisons propre à cette région

L’Alsace est un territoire situé dans le nord-est de la France, plus précisément à la frontière entre la Suisse et l’Allemagne. Cette région offre un environnement sain et agréable à ses habitants. De plus, on peut y trouver des paysages sauvages et de grands espaces. Tous ces aspects sont des motifs favorables afin d’effectuer un investissement immobilier en Alsace. En outre, la particularité de cette région reste le fait que les habitats que l’on y trouve disposent d’une architecture propre à cette région. On peut notamment citer de ce fait les maisons à colombage. Il s’agit de propriétés qui sont constituées de deux éléments principaux : le colombage et le hourdage. Le colombage est formé de poutres qui forment la charpente du mur. Le hourdage a pour rôle de former les murs et de servir de remplissage. Ce type d’architecture représente l’identité de cette région. Il n’y a que pratiquement dans cette zone en France que l’on peut trouver ce type de maisons. C’est une vraie spécificité culturelle. On peut aussi mentionner la beauté de cette architecture unique qui donne aux villes de cette région une très grande beauté.

Une diversité des produits immobiliers

Pour chaque personne, il est important d’habiter dans un lieu qui soit adapté avec son mode de vie. C’est une condition très importante afin d’avoir un quotidien normal. C’est pour cela qu’en Alsace, il est possible de trouver tout type d’habitat pouvant vous permettre de vivre aisément. Il y a une large offre immobilière qui peut satisfaire quiconque. En effet, on peut y trouver des maisons individuelles ou encore des appartements à vendre ou à louer y compris en Loi Pinel. Toutefois, le plus grand avantage réside dans le fait que les prix de l’immobilier dans cette région font partie des plus abordables dans toute la France. C’est pour cela qu’effectuer un investissement immobilier en Alsace peut être très avantageux.

Ainsi, l’Alsace est un lieu formidable pour investir dans le secteur immobilier. Que ce soit pour y vivre ou pour faire des affaires, vous pourrez profiter des nombreux avantages que cette région offre. Ce territoire du nord-est de la France met à votre disposition un environnement optimal pour y vivre paisiblement en famille, des paysages magnifiques et une architecture des maisons uniques en leur genre avec notamment les maisons à colombages. Tout cela sans oublier que les coûts de l’immobilier y sont très abordables.

Road trip en Alsace

vue de maisons alsaciennes

Avec des villages couleur bonbon qui ressemblent à une histoire pour enfants et une abondance de péchés gastronomiques régis par des siècles de traditions et un patrimoine culturellement complexe, l’Alsace est sans conteste un spectacle pour les yeux.

Les panoramas qui s’étendent entre Strasbourg et Mulhouse, entourés par les montagnes des Vosges, sont parsemés de forteresses de couleur rubis, de collines ondulantes striées de vignes luxuriantes alimentées par le Rhin, et permettent une incursion dans la province des plus intéressantes.

l’Alsace est culturellement prise en sandwich entre l’Allemagne et la France et n’en fait pourtant officiellement partie que depuis 1945. Cependant, son appartenance à un pays ou à l’autre a été régulièrement contestée au fur et à mesure que les frontières évoluaient depuis la guerre de Trente Ans.

Le dialecte local est, en fait, beaucoup plus étroitement lié au souabe et au suisse allemand qu’à la langue nationale de la région, le français.

En préparation de votre voyage en Alsace, voici quelques lieux que je vous recommande fortement. Bon voyage !

Strasbourg.

En tant que siège du Parlement européen et de nombreuses organisations internationales, Strasbourg a tant de visages différents qu’il est difficile de trouver le mot juste pour la décrire. Moderne dans certaines zones, magnifiquement historique dans d’autres, elle se vante d’une combinaison éclectique dans sa culture et son architecture – c’est, à juste titre, la capitale de l’Alsace.

Le premier endroit que vous devrez visiter à Strasbourg est le quartier de la Petite France, la partie la plus ancienne de la ville. Il se compose de maisons à colombages multi-centenaires, de nombreux canaux, d’interminables rues pavées et d’arbres remarquables, qui, en plus d’être parfaits pour l’image de la ville, constituent certainement un cadre agréable pour une promenade après le dîner.

En parlant de cela, je vous recommande d’essayer la fameuse flàmmenküeche, une pizza alsacienne traditionnelle avec une croûte extra-fine garnie de crème fraîche, de lardons et d’oignons émincés.

Une autre étape importante dans votre visite, la cathédrale de Strasbourg. C’était la structure la plus haute du monde depuis plus de 200 ans (et maintenant la 6ème église la plus haute), c’est l’une des plus belles œuvres de l’architecture gothique. Visible de loin à travers les plaines d’Alsace et parfois jusqu’à la Forêt Noire par temps clair, la cathédrale de Strasbourg est célèbre pour ses sculptures complexes et détaillées et sa teinte rosée caractéristique. L’entrée est gratuite.

Si vous venez en été, prévoyez un peu de temps pour assister au très divertissant spectacle de lumière quotidien à 22h.

Riquewihr.

Il s’agit d’un lieu de type « carte postale », avec des maisons à colombages impeccablement préservées dans différentes couleurs de l’arc-en-ciel.

C’est un très petit village, avec une seule rue piétonne principale, mais je ne peux pas insister sur le fait qu’il vaut la peine d’y aller. C’était comme marcher dans un rêve médiéval comme si tout était resté intact depuis six siècles. La rue principale est flanquée d’artisans locaux, de fleurs, de caves à vin, de cafés et de chambres d’hôtes pittoresques.

Peu après Riquewihr, vous entrerez au cœur du vignoble. N’hésitez pas à vous arrêter et à explorer, à faire une dégustation (avec modération, bien sûr) des nombreux vins qui font la réputation de la région, comme le riesling et le gewürtztraminer, ainsi que le crémant, l’alternative alsacienne au Champagne.

Kaysersberg.

Le deuxième village idyllique de ce voyage en Alsace. Il est un peu plus grand que Riquewihr en taille et possède le même type de charme médiéval, sauf que cette fois, la carte postale est complète avec les ruines du château.

L’une des meilleures raisons d’aller à Kaysersberg est de profiter de la vue magnifique sur le village et les vignobles environnants depuis le château.

Vous ne pourrez pas entrer dans le village avec votre voiture, mais c’est tout aussi bien puisque vous pouvez vous promener le long du canal et ses belles maisons sur la place principale.

Colmar.

Ce n’est pas un village, Colmar est une ville française de taille moyenne avec un centre historique attrayant et facilement accessible à pied.

En plus de son atmosphère magique, Colmar offre de nombreuses curiosités intéressantes, comme la Maison des Têtes, dont la façade est, sans surprise, décorée de 111 têtes. Rien d’effrayant, rassurez-vous, c’est en fait une œuvre d’art.

A proximité se trouvent également la célèbre maison Pfister, l’église Saint-Martin, le musée Bartholdi (l’architecte de la statue de la Liberté) et le quartier de la Petite Venise.

Pour le dîner, optez pour un winstub, un bar-restaurant à vin traditionnel spécifique de l’Alsace.

Avant de quitter cette belle région et reprendre votre avion, n’oubliez pas de repartir avec un souvenir à mettre dans votre bagage cabine : un vin d’Alsace, (riesling, gewurztraminer, sylvaner, crémant), une eau-de-vie ou une liqueur d’Alsace, une bonne choucroute garnie emballée sous vide. A la période de Noël, les bredalas (ou bredeles) et le pain d’épices, du foie gras, un pot de confiture d’églantine, un bon munster fermier emballé sous vide et enfin le très célèbre Kougelhopf !

La Cathédrale de Strasbourg : un joyau du patrimoine alsacien

cathédrale de strasbourg

La Cathédrale de Strasbourg est un site incontournable pour tous les visiteurs qui viennent en Alsace. Depuis plus de mille ans, elle abrite des merveilles d’architecture romane et gothique, et des trésors comme l’horloge astronomique réalisée en 1842. Quels sont les secrets à ne pas rater lors de votre visite ? C’est ce que nous allons voir.

Notre-Dame de Strasbourg : un extérieur majestueux.

Dès le départ, l’édifice a été conçu pour impressionner, et il faut dire que c’est réussi. Pas moins de 3 à 4 millions de visiteurs affluent chaque année pour découvrir la cathédrale.

L’architecture globale.

La construction de la Cathédrale, commencée en 1015 sur les fondations d’une ancienne église, a duré trois siècles, durant lesquels artistes et artisans se sont affairés.  Durant longtemps, la flèche du clocher a été la plus haute du monde culminant à 142 mètres. Aujourd’hui, et depuis 1874, c’est la deuxième plus haute de France derrière celle de la Cathédrale de Rouen. Si les vestiges les plus anciens datent de la période romane, l’architecture la plus récente est de style gothique. En effet, en 1176, un incendie a ravagé les parties orientales de l’édifice, et la Cathédrale a été reconstruite avec la façade gothique que nous connaissons aujourd’hui. L’aspect actuel de la Cathédrale de Strasbourg date d’ailleurs de 1439, à la fin de cette période de reconstruction. A noter que pour 5 euros (ou 3.5 euros en tarif réduit), on peut gravir les 330 marches qui mènent à la plateforme à une hauteur de 66 mètres, offrant une vue splendide sur la ville.

Les sculptures.

On dénombre des centaines de statues sculptées sur les différentes façades de Notre-Dame. Certaines ont été détruites lors de la Révolution à la fin du 18ème siècle, et restaurées par la suite. Le frontispice et les tympans de ses 3 portails nous offrent des scènes de la vie du Christ. La rosace, magistrale, est constituée d’épis de blé qui représentent la puissance commerciale de la ville. C’est une particularité réservée à Strasbourg, car habituellement, il s’agit de statues de saints.  Au-dessus de la rosace, on trouve une impressionnante galerie des apôtres. Sur la façade Nord, autour du portail Saint-Laurent, plusieurs statues représentent le martyre du saint et l’adoration des mages. Au sud, le portail est de style roman, et présente des sculptures parlant du jugement dernier.

Les cloches.

La Cathédrale possède un système de double sonnerie unique en Europe régulé par vingt cloches. Quatre d’entre elles sonnent les heures. Les autres servent à sonner l’horaire des différentes messes. Les cloches de la Cathédrale de Strasbourg se situent d’une part dans le beffroi à l’avant de l’édifice et d’autre part dans la tour Klotz construite en 1878. Le ton musical de chacune d’entre elles a été étudié avec soin. Le bourdon, cloche la plus imposante, date de plus de 600 ans.

L’ intérieur rempli de secrets de Notre-Dame de Strasbourg.

Il n’y a pas que l’extérieur de la Cathédrale qui impressionne le visiteur. L’intérieur rassemble notamment pas moins de 9 œuvres classées aux monuments historiques. De quoi donner envie de franchir le portail même aux non croyants.

L’horloge astronomique.

Jean-Baptiste Schwilgué, homme de science autodidacte, a conçu cette horloge en 1842 et elle fonctionne encore, ayant même précisément prévu une éclipse de lune en 2006. Elle repose dans un buffet datant du 16ème siècle, et c’est la troisième horloge de l’histoire de la Cathédrale, la précédente s’étant arrêtée juste avant la Révolution. C’est véritablement cette horloge astronomique qui fait le spectacle auprès des visiteurs. En effet, tous les jours, à 12h30, son mécanisme s’enclenche, et ses automates se mettent en mouvement : un angelot retourne son sablier, la mort frappe une cloche, tandis que plus haut, les apôtres défilent un à un devant Jésus. Au 4ème et au 8ème apôtre, un coq placé à gauche de l’horloge, se met à chanter. C’est vraiment étonnant et extraordinaire. Voilà pourquoi un horloger s’occupe particulièrement de la machine et la remonte tous les lundis.

Les vitraux.

Si la rosace et les vitraux de l’abside ont été entièrement restaurés, le reste des vitraux est d’origine. Ils ont été réalisés de manière régulière depuis la période gothique, et offrent un ensemble parfaitement homogène contrairement aux vitraux de beaucoup d’autres églises qui ne suivent pas de logique particulière. Mais le plus intéressant en ce qui les concerne reste l’énigme du rayon vert. Si vous avez la chance de passer à Strasbourg le jour de l’équinoxe de printemps (le 21 mars à 11h38 précisément) ou celui de l’équinoxe d’automne (le 21 septembre à 12h24 précisément), vous pourrez observer ce phénomène singulier dont on ne sait pas s’il a été voulu par les concepteurs. A ces 2 dates uniquement, le soleil traverse le pied en verre d’une statue de Judas et envoie ainsi un rayon vert sur la chaire, juste au-dessus de la tête d’une statue du Christ. Ce qui a donné lieu à toutes sortes d’interprétations ésotériques, et qui reste un spectacle pour les touristes.

Les autres oeuvres.

Outre l’horloge astronomique, les fonds baptismaux gothiques du transept nord, la chaire gothique, la sculpture monumentale du Mont des Oliviers, les retables de Saint-Pancrace et de Saint-Roch, l’autel baroque de la chapelle Saint-Laurent, les tapisseries des Scènes de la vie de la Vierge datant du 17ème siècle, et l’orgue ont été classés aux monuments historiques. On citera également le Pilier des Anges, la rosace de 12 mètres de diamètre, et la crypte.

Alors convaincus ? J’espère que cet article vous aura donné envie de venir voir la cathédrale en vrai dans cette très belle ville qu’est Strasbourg. On vous attend le pied ferme !

Bienvenue sur notre site !

Bienvenue sur notre site sur l’Alsace, une région méconnue et magnifique !

Avec nous, vous serez orientés dans la bonne direction !